Rechercher
  • daniel-scimeca

Coronavirus. Et l'homéopathie, phytothérapie, aromathérapie?

La réponse à cette question et ma prise de parole à ce sujet réponds aux très nombreux emails et interrogations reçus et qui m'incitent à donner une réponse globale.

L'épidémie de coronavirus que traverse l'humanité et notre pays en particulier est vraiment spéciale puisque nos organismes sont dits "naïfs" à ce nouveau virus. Ce terme désigne en médecine, le fait qu'une personne ne possède pas d'anticorps ni de défense immunitaire face à un agent infectieux en particulier.

Les personnes qui ont l'habitude d'utiliser l'homéopathie, la phytothérapie ou l'aromathérapie peuvent donc se demander si, comme c'est le cas pour d'autres infections saisonnières, elles peuvent compter sur ces outils qu'elles ont l'habitude d'utiliser avec succès.

Ma réponse tient en une simple phrase : Oui en plus, jamais à la place de!

Le recours à ces traitements ne doit et ne devra JAMAIS se substituer aux traitements et aux recommandations officielles actuelles ou à venir.

Le traitement du Covid 19 consiste à soigner de façon symptomatique (c'est à dire sans antibiotique ni anti viral à l'heure actuelle) les cas bénins heureusement les plus fréquents et à soigner par des manœuvres de réanimation les cas graves.

S'agissant des cas bénins, le recours à des outils alternatifs tels que homéo phyto aroma, n'est ni incongru ni probablement (mais en réalité, on ne le sait nullement à l'heure actuelle) inutile.

Dans le passé, pour des épidémies telles que la grippe espagnole par exemple, nous avons des documents attestant de l'efficacité de l'homéopathie dans cette redoutable épidémie. Nous n'étions les uns comme les autres pas nés à cette époque et il est difficile d'évaluer et de peser la parole de médecins aujourd'hui disparus.

Dasn la mesure où toutes les recommandations officielles sont respectées, en terme de mesures barrières en particulier et en terme de conduite à tenir face à un cas avéré ou suspecté, il est logique, pour des personnes qui en ont l'habitude de continuer à utiliser l'homéopathie, et les plantes, pour se soigner:

En prévention, pour doper leurs défenses immunitaires

En traitement complémentaire lorsque des symptômes existent

Rappelons qu'il n'existe à l'heure actuelle pas de traitement spécifique contre le virus, mais cela peut changer.

Nous recommanderons toujours de se plier aux conclusions des scientifiques en la matière.

Nos choix thérapeutiques sont cependant légitimes, EN PLUS, JAMAIS A LA PLACE.






311 vues